Le miroir de Venise

BERNARD François de

Venise, 1550. Dans l’atelier du Tintoret, une toile g√©mit sous les premi√®res √©bauches du ma√ģtre qui doit honorer une commande des moines franciscains. Cette √©vocation du mariage de la Vierge, il la veut festive, avec une multitude de personnages color√©s et il en confie la r√©alisation √† ses √©l√®ves. Le tableau, refus√© par ses commanditaires, est donn√© au nonce apostolique,…

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je me connecte

S'inscrire | Mot de passe perdu ?

Pas encore de compte ?

Je m'abonne