Le grand voyage des petites souris

DORAY Malika

Alors que deux souris aventuri√®res partent √† la conqu√™te du monde, leur ami souriceau, plut√īt casanier, pr√©f√®re rester lire au coin du feu en compagnie de sa fourmi famili√®re. Par crainte de le voir se morfondre seul, elles lui t√©l√©phonent pour lui faire partager leurs moments tr√©pidants. Mais loin du spleen, lui savoure les lectures autant que les tisanes, et ne souffre nullement de solitude. Sauf quand elles √©voquent un ¬ę¬†lieu secret¬†¬Ľ, qui semble l’exclure de leur connivence ant√©rieure, voire l’abandonner.¬†¬†¬†Des couleurs franches pour un dessin toujours dynamique. L’alternance des d√©cors est r√©guli√®re : √† un int√©rieur feutr√© et paisible, r√©pond un ext√©rieur foisonnant de v√©g√©tation et d’animaux bruyants. Quelques onomatop√©es ponctuent le dialogue t√©l√©phonique rim√©, clin d’oeil √† notre soci√©t√© qui privil√©gie ce mode de communication. Le ton joyeux semble prendre un tour m√©lodramatique quand le souriceau, flanqu√© de la fourmi, prend une posture th√©√Ętrale pour d√©clamer son infortune. Mais rien n’est meilleur que les retrouvailles entre amis quand on s’est quitt√©s, m√™me momentan√©ment. (M.-C.D.)