Le Fabuleux Destin de Malte.

DESTREMAU Didier

& & &

 

Didier Destremau, ambassadeur de France à Malte de 1998 à 2002, raconte l’histoire de l’île sur sept mille ans, depuis les temps préhistoriques jusqu’à aujourd’hui, en passant par les différentes occupations : punique, romaine, byzantine, ottomane. La vieille ethnie maltaise dut, en 1530, s’accommoder de l’arrivée de l’Ordre de Saint-Jean, fondé en 1070 à Jérusalem, devenu l’Ordre Souverain de Malte, dernier rempart de la chrétienté, retranché dans la forteresse de La Valette face à l’invasion islamique. Les chevaliers, moines-soldats et hospitaliers, qui le composent, vivent alors des revenus de leurs commanderies qui émaillent l’Europe chrétienne, du butin de leurs galères et, pour certains, de leur fortune personnelle.

 

Ce mélange du petit peuple autochtone, avec sa langue métissée, sa religion catholique romaine, et de la bourgeoisie locale mâtinée de ces chevaliers, aurait pu vivre longtemps en harmonie. Bonaparte y mit fin de façon violente en 1798 et l’Angleterre donna à l’île le statut de colonie de la Couronne en 1813, jusqu’à l’indépendance en 1964. Guide très séduisant de ce petit État au passé prestigieux, ayant rejoint l’Union européenne en 2004.