Le dernier amour de Kafka : la vie de Dora Diamant

DIAMANT Kathi

& &

 

En juillet 1923, Dora Diamant a vingt-cinq ans quand elle rencontre Kafka dans un camp de vacances juif sur la Baltique où elle est aide bénévole. Il a quarante ans et est déjà célèbre. C’est le coup de foudre. Ils vivront ensemble à Berlin dans des conditions difficiles du fait de la monstrueuse inflation, puis dans les sanatoriums où Kafka terminera sa vie en juin 1924. La première partie du livre dépeint cette période très courte de leur vie commune, la suite est consacrée à la vie de Dora, son mariage avec un Juif, leur engagement dans le parti communiste, la naissance de sa fille, son exil en Russie puis en Angleterre et sa mort dans la misère en 1952.

 

Fruit d’un travail considérable, s’appuyant sur une énorme documentation, ce livre éclaire un peu le visage et le caractère de l’écrivain mais peu son oeuvre, et montre la trace indélébile qu’il a laissée sur ceux qui l’ont approché. Dora n’a eu de cesse jusqu’à sa mort de défendre et de faire aimer le côté réel de Kafka, c’est le principal intérêt de cette biographie.