Le cormoran du grand fleuve bleu

FRANCHINI Philippe

&&&

 

Au printemps 1859, Jean Dupuis quitte la France pour faire fortune en Orient. Il crée une firme à Shanghai, assimile l’écriture et les moeurs chinoises, s’éprend successivement de deux concubines : Ah Mei qui disparaît tragiquement, et Hua Lan dont il aura un fils qui sera enlevé. Recruté par le gouvernement français, il mène la double vie de négociant et d’agent secret et se lance dans la conquête coloniale d’une Chine ravagée par les conflits internes et la convoitise de l’Occident. Il parvient à ouvrir une nouvelle voie commerciale en remontant, malgré tous les dangers, le fleuve Rouge, de la mer de Chine à la province du Yunnan. Mais son acharnement à réaliser son ambition patriotique et personnelle se retourne contre lui au Tonkin.

 

L’auteur, connu pour ses romans historiques (L’envol du Phénix, N.B. déc. 2002), porte un regard rigoureux et distancié sur ce pionnier du colonialisme dont il retrace minutieusement le destin. Passionné par son héros et par son sujet, la conquête de la Chine et de la Cochinchine, il entraîne le lecteur, grâce à une documentation érudite, fourmillante de détails qui forcent l’attention, dans une immense aventure humaine.