Shanghai Club

BAUDOUIN Jacques

En 1870, Charles Esparnac, ancien du corps exp√©ditionnaire en Chine, arrive √† Shanghai. D√©cid√© √† changer de vie, il entreprend un commerce de marchandises sur le fleuve Yangzi. Il est second√© par l’honorable Mr Liu ; ses affaires prosp√®rent et il pense √† fonder une famille, sans abandonner toutefois sa concubine chinoise. C’est ainsi qu’Olympe, une jeune C√©venole, quitte la France pour √©pouser cet homme dont elle ne sait rien et vivre dans un pays dont elle ignore tout. Une vie fertile en √©v√©nements et difficult√©s attend le couple…

 

Apr√®s Le Mandarin blanc (NB juin 1999), prix du Roman historique, Jacques Baudouin, √©diteur au CNRS, se lance dans une saga familiale. Dans ce premier tome de la s√©rie, il √©voque avec beaucoup d’allant les d√©buts de la concession fran√ßaise de Shanghai dans une fresque foisonnante de n√©goces en tous genres et d’√©tonnants personnages. Nourri d’une solide connaissance de l’Empire du Milieu et passionn√© par celui-ci, l’auteur fait revivre un moment historique souvent oubli√©. Malgr√© quelques longueurs et un style un peu plat, ce kal√©idoscope bruissant de destins hors du commun et d’entreprises aventureuses se r√©v√®le instructif et de lecture facile.