Le corbeau : histoire vraie d’une rumeur.

LE NAOUR Jean-Yves

Une avalanche de lettres anonymes, sur la ville de Tulle, perturbe ses citoyens et surtout les bureaux de la Préfecture… « L’oeil du tigre » dénonce des infidélités entre époux, calomnie, invente, avec un vocabulaire parfois ordurier. Les soupçons se portent d’abord sur celle qui est toujours encensée dans ces courriers, la femme du fonctionnaire Moury, puis sur celle qui aurait pu en être jalouse, Angèle Laval. Bientôt un premier suicide, puis un second, accélèrent les poursuites, puis vient le procès. Il s’agit d’une histoire vraie, ayant eu lieu entre 1917 et 1922, qui aurait été vite oubliée si Henri-Georges Clouzot n’avait réalisé « Le Corbeau » en 1943. Le film a été censuré à la Libération, parce qu’il donnait une image peu flatteuse de la France occupée.

 

Jean-Yves Le Naour, agrégé d’histoire et spécialiste de l’entre-deux guerres, analyse ce fait-divers qui mène une petite ville paisible à l’hystérie collective, au drame et au désespoir. Le style sans recherche évoque avant tout l’atmosphère provinciale de cette époque.