Le Coffre des secrets

KHOURY Elias

Ibrahim est célibataire, Hanna est marié et ils se partagent une même femme : Norma. Selon les dires de cette dernière, tous deux l’ont dépucelée… Ibrahim lui a promis de l’épouser puis d’émigrer au Mexique, mais seulement après la pendaison d’Hanna accusé d’avoir tué, coupé en morceaux et fourré dans un sac jeté sur le rivage, une série de prostituées.

 

Pour raconter les épisodes de cette ténébreuse histoire, Elias Khoury remonte le temps de 1976 à 1948. Dans un quartier de Beyrouth, secoué par les remous de la guerre civile et les projets d’expatriation, toutes sortes de personnages s’agitent ; tandis que Hanna est molesté dans sa prison… Découpé en chapitres introduits de répétitifs « voici comment l’histoire a commencé », ce fait divers aux multiples péripéties et rebondissements – à l’image de Yalo ( NB mai 2004) –, épouse les formes du roman-feuilleton comme du conte oriental… Des apartés (questions ? aphorismes ? digressions de l’auteur ?) truffent l’ensemble bizarrement. Quant au coffre, il gardera ses secrets jusqu’au bout, plongeant le lecteur occidental dans un profond sentiment d’étrangeté.