Le ciel sous nos pas

BAHSA√ŹN Le√Įla

La narratrice vit √† Casablanca avec ¬ę¬†M√®re Officielle¬†¬Ľ et Tifa sa soeur. √Čprise de libert√©, elle supporte mal les tabous impos√©s aux femmes de son pays et tente de s‚Äôen affranchir. Apr√®s le mariage de Tifa, partie pour Paris, et la mort de sa m√®re et de sa meilleure amie, elle rejoint son a√ģn√©e en France pour y faire des √©tudes. Elle y d√©couvre que les femmes n‚Äôy sont pas mieux trait√©es par la communaut√© musulmane.¬†¬†

Tr√®s concern√©e par le probl√®me de la condition f√©minine au Maghreb, Le√Įla Bahsa√Įn a fond√© dans la r√©gion de Marrakech l‚Äôassociation Zitoun qui s‚Äôoccupe de l‚Äôalphab√©tisation des femmes et de la scolarit√© des enfants. Son premier roman qui met en sc√®ne une jeune Marocaine lib√©r√©e, d√©complex√©e, faisant fi des interdits de sa communaut√©, et pla√ßant ses espoirs dans la vie en France, s‚Äôinscrit bien dans la ligne de ce combat. Elle y d√©nonce le m√©pris de la femme, les mariages arrang√©s, le port du voile int√©gral et tord le cou √† l‚Äôid√©e fausse que la France est la terre promise pour les maghr√©bines. Le roman est vivant, l‚Äô√©criture presque parl√©e, triviale parfois. Les phrases courtes et enlev√©es sont, √† l‚Äôimage de l‚Äôh√©ro√Įne, pleines de vie et d‚Äô√©nergie.¬† (M.-F.C. et M.-N.P.)