Le cercle de Dante.

PEARL Matthew

Boston, 1865. Le po√®te Longfellow et trois √©minents hommes de lettres dont le Dr Wendell Holmes, s’appr√™tent √† publier la premi√®re traduction am√©ricaine de La Divine Com√©die de Dante, malgr√© l’hostilit√© de l’Universit√© de Harvard, soucieuse de prot√©ger l’Am√©rique de la contagion des superstitions papistes. Au m√™me moment d√©bute une s√©rie de crimes abominables, inspir√©s des supplices que Dante r√©serve aux p√©cheurs dans ¬ę¬†L’enfer¬†¬Ľ. Le Dr Holmes et Nic Rey, le premier policier noir de Boston, font alliance pour retrouver le coupable. Premier roman d’un Am√©ricain dipl√īm√© de litt√©rature de Harvard et de droit de Yale. L’intrigue, dans la lign√©e de Le Nom de la Rose, est pleine d’invention et r√©ussit √† faire d√©couvrir, au fil d’un r√©cit passionnant, l’oeuvre de Dante en donnant (presque) envie de s’y plonger. C’est aussi un remarquable portrait de Boston au XIXe si√®cle et de ses conventions sociales : racisme des conseillers municipaux envers le policier noir, m√©fiance de l’Universit√© pour ce qui est trop intellectuel ou vient de l’√©tranger.