L’arche aux 7 couleurs

KERISEL Françoise, SCHOCH Irène

&

 

No√© sera sauv√© du d√©luge. Avec ses trois fils, Sem, Cham et Japhet, il construit l’arche. Mais Cham n’est gu√®re travailleur. C’est un po√®te. Il fait le plein de lumi√®re et de couleurs, joue avec les mots. Et ce sont ses po√®mes qui s√©duiront et apaiseront les animaux, feront oublier aux siens les mauvais jours. C’est lui encore qui, en nommant ¬ę les sept couleurs du monde ¬Ľ, fera appara√ģtre l’arc-en-ciel.

Le r√©cit de la Gen√®se, dont un extrait, qui ne correspond pas aux traductions reconnues, figure en exergue, est interpr√©t√© avec beaucoup de libert√©. Cham est au centre du r√©cit, fils noir de No√© r√©habilit√© en quelque sorte. Le th√®me de l’artiste qui fait provision de po√©sie et de couleurs pour embellir la vie est plac√© dans un contexte biblique d√©tourn√© de son sens pour un hommage √† la cr√©ation artistique, d√©marche qui pose question. Cet aspect laborieux du texte emp√™che une bonne r√©ception des images s√©duisantes et expressives.