L’arbre de nuit

BELLEC François

En 1608, Fran√ßois, cartographe dieppois, d√©sire approcher la mythique Terre australe. Jean Moquet, apothicaire du bon roi Henri, esp√®re d√©couvrir les myst√®res de la pharmacop√©e indienne. Margarida, jeune veuve de l’aristocratie lusitanienne, part √† Goa pour se remarier. Entre maladies, temp√™tes et accidents, le voyage par la voie maritime est un long calvaire. Si ¬ę¬†Goa la dor√©e¬†¬Ľ est loin d’√™tre le paradis qu’ils imaginaient, elle leur offre de multiples aventures graves ou cocasses, des amours impossibles, des √©changes intellectuels peu ordinaires, des d√©couvertes scientifiques inattendues.¬†Fran√ßois Bellec, ancien officier de la ¬ę¬†Royale¬†¬Ľ, directeur du mus√©e national de la Marine jusqu’en 1998, signe son premier roman. Il tisse une trame historique serr√©e √† partir de r√©cits originaux, m√™le habilement les figures r√©elles et les r√īles fictifs. Il restitue l’esprit de l’√©poque de fa√ßon tr√®s d√©taill√©e et rend hommage aux navigateurs portugais que la foi, la curiosit√© et la cupidit√© poussaient sur la Route des Indes. Il insiste sur la d√©couverte de l’autre ¬ę¬†monde¬†¬Ľ. Malgr√© les longueurs et la densit√© du texte, le jargon marin et la multiplicit√© des actions et des personnages, ce roman qui ne manque pas de souffle emporte le lecteur dans un tourbillon de connaissances et d’aventures.