L’alibi

OLLIVIER Mika√ęl

& & &

 

Jusque-l√†, Nico menait une vie tranquille. Fils unique de parents aimants et ais√©s, √©l√®ve en seconde plut√īt du genre bosseur, il r√™vait de devenir architecte et tout lui r√©ussissait. Jusqu‚Äô√† ce jour o√Ļ il rentre un peu plus t√īt √† la maison et tombe nez √† nez avec son p√®re, bless√©, et dont la voiture pleine de boue a une aile froiss√©e. Jusqu‚Äô√†¬† l‚Äôassociation entre cette situation inhabituelle et une information de taille¬†: un casse pr√®s de La Rochelle a mal tourn√© ; le fuyard a √©t√© touch√© √† la jambe avant de s‚Äôenfuir au volant d‚Äôune BMW‚Ķ

 

Le h√©ros, bien dans sa peau, d√©couvre petit √† petit le mensonge, la r√©volte et l‚Äôincompr√©hension, et tente d‚Äôaccepter le d√©calage entre des parents affectueux qui ont toujours voulu lui donner le meilleur, y compris un sens moral, et ces malfaiteurs. Une analyse assez √©tonnante du bien et du mal qui se c√ītoient en chacun de nous. Le h√©ros ne sera-t-il pas amen√© lui aussi √† mentir malgr√© lui par amour¬†?

Un roman tout en finesse publié en janvier 2007 dans la revue Je bouquine.