La sauvage

FAGAN Jenni

Anais, quinze ans, a un lourd pass√© : une m√®re biologique folle, disparue, une m√®re adoptive assassin√©e, un petit ami en prison, de multiples placements, des familles d‚Äôaccueil √©ph√©m√®res et des centres pour enfants difficiles‚Ķ Car elle accumule les frasques : drogue, fugues, violences. Accus√©e d‚Äôavoir gravement bless√© un officier de police, elle nie mais ne peut rien prouver. Elle est envoy√©e au Panopticon, une maison de redressement, et menac√©e d‚Äôun internement jusqu‚Äô√† sa majorit√©. L√† elle se lie avec d‚Äôautres adolescents paum√©s et un √©ducateur compr√©hensif. Elle s‚Äôinvente des pass√©s heureux, r√™ve d‚Äôaller √† Paris. √Čchappera-t-elle aux pi√®ges d‚Äôune cruelle r√©alit√© ?¬†Dans ce premier roman de Jenni Fagan, √©cossaise et po√®te, l‚Äôh√©ro√Įne et narratrice, farouche rebelle, raconte avec lucidit√©, fantaisie et humour ses gal√®res et errements, ses rapports avec autrui, ses fantasmes et ses espoirs. Derri√®re la rage, il y a la d√©tresse, la solitude, le besoin d‚Äôamour et de reconnaissance. Son sentiment d‚Äôimpuissance face √† ceux qui la surveillent et la jugent trouve un exutoire dans des r√©pliques agressives et des soliloques d√©sabus√©s, exprim√©s dans un langage imag√©, souvent tr√®s cru. Un ouvrage vivant, touchant, mais extr√™mement noir.