La Saison rouge

FERNANDEZ Carine

C‚Äôest un pays imaginaire, perdu dans les sables du Moyen-Orient, qui √©tale sa richesse, mais continue de cacher ses femmes dans leur noire ¬ę¬†abbaya¬†¬Ľ… Elisa, une jeune Europ√©enne, y a suivi Hatem son grand amour. D√©laiss√©e par ce mari qui voyage sans cesse, elle attend , seule avec son petit gar√ßon, perp√©tuellement √©pi√©e, objet de convoitise, d‚Äôopprobre puisqu‚Äôelle est l‚Äô√©trang√®re. Cern√©e par les bulldozers qui rasent le quartier, rong√©e par la jalousie et la solitude, Elisa sombre peu √† peu dans le d√©sespoir et la folie‚Ķ

 

Ce r√©cit √† la premi√®re personne est bouleversant et l‚Äô√©criture talentueuse, tour √† tour s√®che, lyrique, cruelle. D√®s les premi√®res pages, et malgr√© la lumineuse sensualit√© du souvenir des jours heureux, on sent la menace, on pressent et on redoute un drame. Aussi in√©luctable que le sable qui dess√®che et tue √† chaque ¬ę¬†saison rouge¬†¬Ľ. Apr√®s La servante abyssine (NB juillet 2003), l‚Äôauteure, qui a longtemps v√©cu au Moyen-Orient, semble donner ici une oeuvre beaucoup plus personnelle.