La Ronde de nuit

BESSA-LU√ćS Agustina

Martinho, h√©ritier d‚Äôune riche famille de bourgeois portugais, est √©lev√© d√®s son enfance par sa grand-m√®re, Maria Rosa, une femme peu ordinaire, qui vivra avec lui jusqu‚Äô√† ce qu‚Äôelle meure √† un √Ęge avanc√©. Le caract√®re et le comportement √©tranges de Martinho sont le r√©sultat de cette √©ducation et de sa fascination pour ¬ę La ronde de nuit ¬Ľ, tableau de Rembrandt en possession de sa famille depuis toujours, sans que l‚Äôon sache s’il s’agit de l’original ou d’une brillante copie. ¬†√Ä l‚Äôinstar de L‚Äô√āme des riches (NB d√©cembre 2005), ce roman est encore une √©tude de moeurs de la soci√©t√© portugaise des cinquante derni√®res ann√©es. Avec humour et un sens critique aigu, des r√©flexions pertinentes, personnelles ou reprises d‚Äôautres auteurs, Augistina Bessa-Lu√≠s continue sa recherche existentielle sur les hommes et les femmes, leurs motivations, leurs relations entre eux, leur attrait pour l‚Äôargent ou le pouvoir. Rien de tr√®s nouveau. Beaucoup de d√©tails, de retours en arri√®re, d‚Äô√©parpillement.