La reine du Niagara

VAN ALLSBURG Chris

Qui connaît Annie Edson Taylor ? Cette vieille dame énergique, acculée à la misère par la fermeture du pensionnat qu’elle dirigeait à Bay City, décide – en 1901 – de trouver un moyen de subsistance à sa hauteur ! Une Première : la descente des chutes du Niagara… dans un tonneau. Elle vainc les réticences d’un tonnelier, s’adjoint les services -intéressés- d’un journaliste pour transformer l’exploit, dont elle ne doute pas, en monnaie sonnante.

Chris Van Allsburg (Proboudi, NB septembre 2007) a découvert ce fait divers dans un article de magazine en 1974. Par la voix d’un narrateur impliqué, il retrace cette aventure hors normes. La stupéfiante performance d’Annie Taylor n’a d’égale que la médiocrité des réactions qu’elle a suscitées : la vieille dame peu porteuse de rêve d’identification est abandonnée par ses « agents » successifs. Ce portrait d’une femme, audacieuse ou inconsciente, que l’échec de sa « médiatisation » ne parvient pas à aigrir, est aussi une réflexion sur la vieillesse, ses prétendues limites et sur la façon dont elle est perçue. L’illustration sépia à la mise en pages variée accompagne le texte de très beaux portraits qui ont la finesse de grain des anciennes photographies.