La princesse et le kilim

BERLING Peter

L’écrivain et acteur allemand Peter Berling clôt, dans ce cinquième et dernier volet, la saga entreprise en 1996 consacrée aux Enfants du Graal, dont La Cathare (NB décembre 2000). Il est temps maintenant pour ceux-ci de conquérir le royaume de paix voulu par les Mongols pour réconcilier chrétiens et musulmans, dont ils doivent devenir le couple royal. Ils croisent une caravane chargée d’un gigantesque kilim, destiné au grand Khan, qui devient source de discorde. La conquête de la Terre Sainte, en effet, entreprise par les légions mongoles en ce milieu du XIIIe siècle, se heurte à d’innombrables pouvoirs en place, chrétiens, moines-chevaliers et sultans. Les affrontements sanglants se succèdent entre trahisons, embuscades, intrigues et pillages.  Le récit, volumineux, exige beaucoup d’attention pour ne pas se perdre dans la pléthore de personnages aux moeurs barbares, à la sexualité brutale et dans les multiples actions guerrières. Mais elle est récompensée : très documenté, dans un style agréable, précis et mesuré, l’auteur sait créer une atmosphère, dessiner des personnages typés et reconstituer un monde où le fantastique a sa place.