La polygamie, pourquoi pas ?

TERNAUX Catherine

Convaincue que l’obligation de divorcer pour se remarier est une violence faite à l’individu, Catherine Ternaux est persuadée que notre société peut trouver de nouvelles façons d’aimer et de vivre ensemble. Analysant le discours « anesthésiant » des médias sur le couple et ses dysfonctionnements, elle préconise de supprimer l’article 147 du Code Civil interdisant le remariage tant que le précédent n’est pas dissous. Elle s’attaque aux tabous et aux arguments contre la polygamie : la monogamie favoriserait l’ordre social et la consommation de biens. Elle entretiendrait la confusion entre fidélité et exclusivité alors que la suppression de l’obligation du divorce permettrait de retisser du lien social, l’attention portée à l’autre et le respect mutuel. En conclusion, elle est favorable au « mariage multiple » – terme qu’elle préfère – à égalité pour les hommes et les femmes, librement consenti par les partenaires. D’abondantes citations de philosophes, d’hommes politiques et de théologiens surchargent le texte, mais le discours reste relativement fluide et sensible.