La Panique morale.

OGIEN Ruwen

Dans un monde o√Ļ l’√©volution des id√©es et des comportements s’acc√©l√®re, la recherche des r√®gles de conduite fait le plus souvent appel √† des notions tenues pour √™tre universellement valables, qualifi√©es de ¬ę¬†morale¬†¬Ľ. Ruwen Ogien, philosophe, directeur de recherches au CNRS, d√©montre que dans notre soci√©t√© La Panique morale s’est install√©e et qu’elle remplace trop souvent la r√©flexion. Sur de grandes interrogations concr√®tes, telles que le clonage, l’homoparentalit√©, la pornographie, la prostitution, etc., tant les philosophes que les hommes politiques apportent des r√©ponses se r√©f√©rant √† la religion, √† la m√©taphysique, aux ¬ę¬†valeurs universelles¬†¬Ľ, au lieu d’adopter une neutralit√© stricte. Dans une seconde partie, l’auteur distingue longuement la d√©ontologie de la ¬ę¬†morale cons√©quentialiste¬†¬Ľ (promotion du meilleur √©tat de choses possible) et invite √† une ¬ę¬†√©thique minimale¬†¬Ľ.¬†Clair dans sa pens√©e mais ardu dans sa d√©monstration, il remet en cause la morale couramment admise et restreint √† un strict p√©rim√®tre son champ d’application. Il laisse ouverte la question : quel est le fondement de la morale ?