La loi du plus fort

BLANVILLAIN Luc

C’est les grandes vacances et LĂ©na se sent un peu perdue. Sa meilleure amie, avec qui elle devait partir en Angleterre, l’a plantĂ©e pour partir avec son petit ami, et son grand frĂšre Martin fait un retour inattendu dans la maison familiale. Ce dernier a quittĂ© son travail et est dĂ©sormais l’ombre de lui-mĂȘme, loin du personnage beau et ambitieux que l’adolescente a toujours admirĂ©. Heureusement, elle croise sur son chemin un chien pour lequel elle se prend d’affection et Ă©galement ZoĂ©, une jeune femme sympathique qui se remet du rĂ©cent dĂ©cĂšs de son oncle prĂ©fĂ©rĂ©. Martin, LĂ©na et ZoĂ© dĂ©cident spontanĂ©ment de faire un sĂ©jour ensemble dans la maison de l’oncle dĂ©funt et crĂ©ent progressivement un cocon amical. Toutefois,  le comportement de ZoĂ© se rĂ©vĂšle parfois bien Ă©trange…  Un trio de personnages pour un huis clos en pleine campagne qui constitue plutĂŽt une bonne lecture de divertissement. L’auteur maintient suffisamment longtemps le suspense sur les zones d’ombre des histoires de Martin et ZoĂ© pour se laisser prendre au jeu de ce thriller. Lorsque les rĂ©vĂ©lations fusent brusquement, le rythme change et la trame prend une tournure oĂč les vĂ©ritĂ©s, parfois grotesques, s’enchaĂźnent assez maladroitement. (P.E. et M.-J.C.)