La Goule.

LA BOULAYE Agathe de, MERLIN Christophe

Mais quelle est donc cette cr√©ature fantomatique, √† la peau laiteuse, aux cheveux en bataille, aux formes boursoufl√©es, aux seins √©normes, qui, toute nue, hante la nuit le cimeti√®re du petit village de Mont-coeur ? C’est La Goule, et elle y d√©vore le coeur des cadavres devant une cohorte d’hommes nus irr√©els qu’elle lance dans de folles bachannales. Exc√©d√©s, les villageois ont engag√© un profesionnel pour l’ex√©cuter.

Cetet compl√®te et √©trange histoire est cont√©e en peu de mots et illustr√©e somptueusement en de larges cases sur papier couleur s√©pia qui ancre l’histoire dans un pass√© d√©pass√©. Les s√©quences d’ouverture et de cl√īture sont d√©velopp√©es en planches de deux cases horizontales allong√©es qui √©tirent le temps √† l’infini. Les couleurs appliqu√©es directement sur la planche font de chacune de petits tableaux, quelques dessins occupent une pleine ou une double page. Un r√©gal visuel, une atmosph√®re envo√Ľtante.