La gauche identitaire : l’AmĂ©rique en miettes

LILLA Mark

Universitaire et essayiste amĂ©ricain, Mark Lilla, « modĂ©rĂ© de gauche », est jugĂ© par certains comme un polĂ©miste transgressif. Il dĂ©plore l’élection d’un dĂ©magogue populiste, portĂ© par l’aile droite identitaire du Parti rĂ©publicain et accuse les dĂ©mocrates d’avoir Ă©chouĂ©. La gauche devenue identitaire ne peut aujourd’hui rassembler une population d’hyper-individualistes dĂ©politisĂ©s. L’auteur retrace cette dĂ©rive depuis Roosevelt et la naissance de l’État-Providence jusqu’à l’ùre de l’ultralibĂ©ralisme, inaugurĂ©e par Reagan avec le dĂ©sengagement de l’État. Il dĂ©nonce la multiplication des manifestations aux dĂ©pens de l’engagement politique et de la nĂ©gociation. L’universitĂ©, isolĂ©e sur ses campus, fascinĂ©e par les diffĂ©rences plutĂŽt que par le bien commun, promeut la rĂ©ussite personnelle
 Seules les valeurs de la RĂ©publique, les Ă©lections, les institutions, peuvent remobiliser les citoyens autour d’un projet commun, facteur d’ouverture Ă  autrui, de solidaritĂ©, de tolĂ©rance. Pour reconquĂ©rir le pouvoir, la gauche doit commencer par l’éducation civique. La prĂ©face fait un parallĂšle entre l’AmĂ©rique en miettes et la situation hexagonale actuelle
 Un ouvrage engagĂ© et passionnant. (L.G. et M.S.-A.)