La France sans complexe : chroniques

GACHET Gérard

&

 

Un coup de tonnerre éclate le 21 avril 2002 dans le paysage politique français : l’élection présidentielle laisse face à face au second tour la droite et l’extrême droite, éliminant le parti socialiste. Le journaliste Gérard Gachet est convaincu qu’un phénomène comparable peut avoir lieu au scrutin de mai 2007 tant est basse la cote des deux tendances, gauche et droite. Pour justifier son pronostic, il reprend ses billets parus dans l’hebdomadaire « Valeurs actuelles » de janvier 2002 à fin 2006, simple compilation sans considérations nouvelles ni suggestions sur les deux candidats présents au second tour.

 

Les chroniques portent sur des thèmes qui ont agité l’opinion pendant la période considérée : communautarisme, discrimination, immigration, banlieues, homosexuels, repentance, traite des Noirs, rôle ambigu d’une partie du clergé… Certaines personnalités sont l’objet préférentiel des critiques : Jospin et le PS, Bové, Bayrou et l’UDF, voire Sarkozy et Chirac. Ces billets d’humeur ronchonne, à l’humour inégal, ne prennent pas de hauteur et le lecteur-électeur n’y trouvera guère d’éléments de réflexion novateurs.