La fin du rĂȘve. (La Maison Dieu ; 5.)

RODOLPHE, BERR Nathalie

& &

 

Des neuf personnes qui un beau jour de 1998 firent halte Ă  la station d’autoroute La Maison Dieu et en sortirent dotĂ©es de pouvoirs paranormaux, mais qui depuis sont traquĂ©es par les autoritĂ©s, il en reste quatre vivantes, puis trois seulement aprĂšs l’assassinat de Philippe le sportif. Les trois survivants, Agathe la tĂ©lĂ©pathe, la petite Viv qui tue par la pensĂ©e, Piev le super chanceux, fuient ensemble ceux qui veulent leur mort.

 

Le scĂ©nario veut-il condamner le refus de la diffĂ©rence ou l’impossibilitĂ© d’un rapprochement entre civilisations extraterrestres ? Peu importe, ce hasard qui soudain fit de ces humains des inhumains donne le sentiment d’ĂȘtre possible car ceux qu’il a touchĂ©s paraissent ĂȘtre tout un chacun. Le fantastique ainsi crĂ©Ă© est crĂ©dible. Ce tome clĂŽt une aventure fantastique bien contĂ©e, au dessin rĂ©aliste un peu appliquĂ© mais trĂšs facile d’accĂšs.