La Ferme du crime

SCHENKEL Andrea Maria

Non, elle n‚Äô√©tait gu√®re appr√©ci√©e la famille Danner dans ce petit hameau de Bavi√®re o√Ļ elle vivait √† l‚Äô√©cart, dans une ferme isol√©e ! Il y avait chez ces gens-l√† quelque chose d‚Äôind√©finissable, de malsain. Le p√®re surtout mettait mal √† l‚Äôaise. Mais de l√† √† les assassiner tous y compris la servante‚Ķ

 

Arriv√©e bien apr√®s le drame, la narratrice tente de comprendre les raisons de ce sordide, incompr√©hensible et sanglant massacre. Dans ce petit village aux moeurs rudes, o√Ļ rancoeurs et ragots ont la vie dure, les langues se d√©lient peu √† peu. En courts chapitres d‚Äôune √©criture pr√©cise et efficace, alternant pass√© et pr√©sent, la romanci√®re b√Ętit une intrigue sombre et angoissante faisant habilement monter l‚Äôinqui√©tude et la tension au fil de t√©moignages et de r√©v√©lations savamment distill√©es. Finalement, peu importe l‚Äôidentit√© du meurtrier. Tout est dans la forme, dans l‚Äôatmosph√®re. On est pris par l‚Äôintensit√© de ce roman tr√®s noir inspir√© d‚Äôun fait divers datant des ann√©es 1920.