La femme la plus riche du Yorkshire

LAROUI Fouad

Un avatar de Fouad Laroui, cet Adam, dernier-n√© des h√©ros du romancier ? Tous deux sont marocains de langue fran√ßaise, dipl√īm√©s parisiens d’√©conomie et ont obtenu une bourse de chercheur dans une universit√© anglaise (cf. Les Dents du topographe, NB ao√Ľt-septembre 1996). En poste √† York, Adam, entre ses cours, projette d’inverser les r√īles s√©culaires de l’approche ethnologique en se faisant, lui, objet habituel d’observation, observateur d’Anglais dans un pub… Pris en main par une femme qui se d√©clare ¬ę la plus riche de la ville ¬Ľ, il va faire quelques d√©couvertes troublantes, des comparaisons parfois humiliantes et constater une fois de plus qu’il n’est pas facile d’avoir une double culture et que ce qui est l√©gitime pour les Britanniques ne l’est pas forc√©ment pour l’√©tranger ! Trait√©e avec l√©g√®ret√© et d√©rision, cette variation assez rocambolesque sur l’int√©gration joue, sans conclure, √† l’arros√© qui aurait voulu se faire arroseur…