La femme du mur.

BABY Yvonne

Apr√®s avoir perdu ses parents accidentellement, vu son compagnon partir en Afrique sans plus donner signe de vie, Sonia subit le choc final en perdant son b√©b√© de trois mois dans les eaux tumultueuses d’une rivi√®re belge. C’est une femme cass√©e, d√©sempar√©e qui quitte tout pour retrouver quelques souvenirs d’enfance √† Paris. Sans argent, elle se r√©fugie contre un mur, pr√®s du jardin du Luxembourg. Une passante, Klara, h√©ro√Įne de Gris Paradis (NB avril 2003), lui offre une hospitalit√© qu’elle accepte‚Ķ elle se sauve √† nouveau. Une autre rencontre l’aidera peut-√™tre √† se retrouver.

¬†Les blessures entra√ģnant l’errance semblent √™tre le sujet primordial de ce roman. L’√©criture fra√ģche et s√®che au d√©but devient progressivement humaine et po√©tique, livrant les confidences douloureuses sans pathos. Enfin, parce qu’une lueur se profile, la parole se lib√®re dans une confession finale √©mouvante.