La douceur assassine.

DORNER Françoise

&&&

 

Armand, veuf √Ęg√©, solitaire et d√©senchant√©, revit apr√®s sa rencontre avec Pauline, jeune vendeuse aux nombreuses aventures sans lendemain, finalement seule elle aussi. Ancien professeur de philosophie, ses relations avec ses deux enfants sont sans chaleur¬†: sa fille est cupide, son fils semble indiff√©rent. Se noue entre les deux √™tres une relation originale, sans arri√®re-pens√©es, simple et naturelle, qui va bouleverser leur vie. Elle remettra en cause sa relation avec les hommes, il reconsid√©rera toute sa vie pass√©e et ses rapports familiaux. Quelle d√©cision provoquera cette ¬ę¬†douceur assassine¬†¬Ľ ?

 

D’une plume légère, parfois acide, mais toujours juste, Françoise Dorner, déjà distinguée par la Bourse du premier roman pour La Fille du rang derrière (N.B. mai 2004) parle de la vieillesse, des rapports au sein de la famille et entre les générations. Roman agréable qui, sous des dehors sans prétention, traite de choses graves touchant tout un chacun.