La chambre de Mariana

APPELFELD Aharon

Les Allemands d√©portent les Juifs. Le ghetto se vide. Confi√© √† une jeune Ukrainienne, Hugo, onze ans, va rester de longs mois confin√© dans un r√©duit jouxtant la chambre de Mariana, prostitu√©e au grand coeur. Le temps s’√©coule entre les r√©miniscences oniriques d’une enfance heureuse, l’image angoiss√©e d’une m√®re absente, l’√©criture et la d√©couverte graduelle d’une maison close fort active. Dans cet endroit secret, puis dans leur errance impos√©e, des liens √©troits se tissent entre l’enfant ‚Äď qui grandit ‚Äď et sa protectrice. Elle assure sa survie, lui d√©voile le monde de la sensualit√©. Lui comprend ses faiblesses pour l’alcool, son besoin de reconnaissance, d’amour d√©sint√©ress√©, de dignit√©. Les Russes arrivent, l’union se d√©fait dans la trag√©die des r√®glements de compte. ¬†Une √©criture sensible retrace avec pr√©cision la r√©alit√© des lieux et des faits. La rigoureuse construction de ce roman classique conduit avec efficacit√© au paroxysme de la tension dramatique. L’auteur de Floraison sauvage (NB d√©cembre 2005) offre un ouvrage pudique et attachant sur le th√®me de la compassion au temps des pogroms nazis.