La Berlue

BEUCLER Véronique

C’est une histoire extraordinaire que conte Véronique Beucler : mystérieusement, deux romanciers (un homme, une femme) rédigent à plusieurs reprises exactement le même ouvrage. L’un est publié, l’autre pas ! Stupeur, rage, d’une part ; insomnie, dépression, de l’autre. Ils accusent leur innocent clavier, leurs personnages prennent la parole, les éditeurs s’en mêlent. Un troisième écrivain entre en jeu… il ne peut s’agir que d’un phénomène irrationnel ou d’une machination politique d’envergure !  Le récit, accrocheur au début, démarre avec vivacité mais s’enlise malheureusement en cours de route. Un style fluide et familier, quelques trouvailles dans les références littéraires et bibliques, ne parviennent pas à compenser beaucoup de banalités et de remplissage.