Julian

WILSON Robert Charles

2172 : les r√©serves p√©troli√®res √©tant √©puis√©es, le monde est revenu aux techniques du XIXe si√®cle, bas√©es sur le charbon et les chevaux. La soci√©t√© est divis√©e en castes et les religions d√©pendent d‚Äôun Dominion chr√©tien, puritain et tout-puissant. Les Am√©ricains, dirig√©s par un tyran usurpateur, disputent aux Europ√©ens le territoire strat√©gique du Labrador. Adam, malgr√© ses origines modestes, est l‚Äôami de Julian, neveu du tyran. Les voici enr√īl√©s de force quand la guerre reprend. Julian, intelligent et d√©termin√©, ne croit pas en Dieu. Apostat, il devient Fugitif pour √©chapper √† son oncle, mais r√©v√®le bient√īt ses qualit√©s de Conqu√©rant.

 

Ce roman d’anticipation, un peu long parfois, est aussi un roman d‚Äôaventures aux accents picaresques. Bien plus que Julian, un peu distant et √©vanescent , le h√©ros est Adam, narrateur candide, scrupuleux, fid√®le, amoureux‚Ķ qui se tire des pires situations. Tout est vu par son regard. Mine de rien, il manie constamment l‚Äôhumour, un des principaux charmes du roman, dont les personnages sont parfois st√©r√©otyp√©s. La composition un peu d√©su√®te est sans aucun doute un clin d‚Äôoeil de l‚Äôauteur qui sait allier anticipation et influence des grands romans du pass√©, assez loin de l‚Äô√©nigmatique Axis (NB novembre 2009).