Jean l’imposteur.

TEDESCO Jean-Olivier

Augustin, qui a le don de lire dans le regard des gens leurs intentions et leur pass√©, se voit confier par le Pr√©sident de la R√©publique et l’archev√™que de Paris la mission de retrouver un certain Ben Youssef qui, dans une interview t√©l√©vis√©e, est apparu comme la r√©incarnation de saint Jean l’√Čvang√©liste et a impressionn√© des millions de personnes au point de provoquer des ¬ę¬†miracles¬†¬Ľ. Mais bient√īt meurtres et crucifixions se succ√®dent √† travers la France. Ben Youssef part pour New York, o√Ļ Augustin le suit, pour d√©couvrir s’il s’agit d’un nouveau proph√®te tentant de sauver le monde en d√©sarmant les fanatismes religieux ou d’un imposteur tr√®s dou√©.

Ce pourrait √™tre un thriller √† facettes historico-fantastico-religieuses comme Le nom de la rose ou Da Vinci Code en ont lanc√© la mode. Mais le rythme est languissant, on se perd vite dans les r√™ves d’Augustin ou les faux √Čvangiles et le personnage d’Augustin est bien terne. Restent quelques pages assez dr√īles, telle la version am√©ricanis√©e des douze ap√ītres ou la conf√©rence de presse o√Ļ soixante journalistes assaillent de questions le repr√©sentant des disciples du Christ.