Je suis ton petit-fils

KOTCHERGUINE Ilya

Un c√©nacle d‚Äô√©crivains bruxellois invite en 2005 l’√©crivain russe Ilya Kotcherguine √† s√©journer dans une r√©sidence champ√™tre afin qu‚Äôil puisse y √©crire son deuxi√®me roman. Mais l‚Äôinspiration se d√©robe‚Ķ et il boit beaucoup ! Il relate alors au jour le jour son s√©jour belge maussade¬†: interviews, amiti√©s surprenantes, promenades et m√™me un amour fugitif. Pendant tout ce temps, le sujet de son livre, son grand-p√®re le hante. Stalinien irr√©prochable, responsable de milliers de morts, il peine √† prendre corps, rejet√© qu‚Äôil est par son petit-fils. Appara√ģt surtout en pleine lumi√®re la ma√ģtresse d√©laiss√©e de cet homme, grand-m√®re courage qui a lutt√© pour sa survie dans cette p√©riode de complet d√©nuement.

 

L’Assistant du Chinois (NB d√©cembre 2004) t√©moignait d√©j√† des √©v√©nements tragiques de la p√©riode sovi√©tique. L‚Äôauteur, dans cette biographie sans chapitres mais aux nombreux dialogues, √©voque son angoisse devant le vide cr√©atif qu‚Äôil comble avec cette d√©clinaison du temps. L‚Äôouvrage laisse une impression d‚Äôinabouti, mais d√©gage un certain charme.