Je deviendrai le vent.

GERTLER Stephanie

Avec la venue de l’automne et le départ de ses deux enfants étudiants, Claire ressent un grand vide, malgré la présence aimante de son mari Eli. Aussi est-elle très heureuse d’accueillir, dans son auberge, un homme, seul, accompagné d’une petite fille aveugle. Bien que psychologue, elle ne remarque pas certains réflexes un peu surprenants de ce père pour concentrer toute son attention sur cette fillette si sérieuse qui semble tellement démunie. En fait, ce couple insolite lui fait revivre sa propre enfance : sa mère l’ayant abandonnée lorsqu’elle avait deux ans, c’est son père qui l’a élevée. Quand Claire apprendra que ce père a kidnappé sa fille, elle prendra conscience de son manque affectif et décidera de rechercher sa propre mère.

 

De m√™me que dans L‚Äô√ģle des promesses (N.B. juil. 2005), l‚Äôauteure, journaliste, met en sc√®ne une femme face √† son pass√©. Elle analyse avec psychologie les relations parents/enfants et entretient un certain suspense jusqu‚Äôau d√©nouement.