Jacqueline

OBER Pierre-Jacques, OBER Jules

Jacqueline a sept ans lorsque la seconde guerre mondiale éclate. Son père, militaire de carrière est sur le front, tandis qu’elle et sa mère se replient dans une ferme du nord-est de la France. La fillette s’ennuie ; très vite les Allemands occupent les lieux et sa mère apprenant que son mari est prisonnier à Troyes décide d’agir ; c’est le début d’une vaste épopée, commencée à bicyclette jusqu’à Troyes, suivie par l’évasion du père, le passage en zone libre de nuit, Lyon d’abord, Marseille ensuite pour embarquer clandestinement jusqu’à Alger, et en 1945 partir pour l’Allemagne défaite où Jacqueline fera la connaissance d’Hildegarde …

Une histoire vraie, celle de la grand-mère et de la mère de l’auteur, dont il a pris connaissance lorsque cette dernière lui a remis un manuscrit riche en photos, racontant cette période de sa vie. Le récit tiré des mémoires de Jacqueline, à la première personne, témoigne d’une enfance dans la guerre, sa part d’angoisse, d’incertitude, de perte de repères dans un monde adulte violent et incompréhensible. Les images réalistes – montages de photos et figurines – défilent vite comme un documentaire sur papier. On y croit ! Un livre intelligent et nécessaire pour tous les jeunes dès huit ans. (M.-T.D)