Iolanda et autres nouvelles

CONSOLIN Aércio Flávio

Traduit pour la premi√®re fois en fran√ßais, A√©rcio Fl√†vio Consolin emm√®ne son lecteur dans un Br√©sil intemporel, esquissant, ici par petites touches, les bruissements et les demi-teintes d‚Äôune petite ville, l√†, brossant √† larges traits un paysage de montagnes √©cras√© de soleil ou d√©vast√© par une temp√™te apocalyptique. Sur cette toile de fond, l‚Äôauteur d√©roule quatre nouvelles, quatre ‚Äúmorceaux de vie‚ÄĚ √† l‚Äô√©tat brut, arrach√©s au quotidien d‚Äôexistences d√©risoires, voire sordides dans leur simplicit√©. Sous la surface lisse des conventions familiales, sociales ou religieuses, bouillonnent des sentiments violents et des pulsions incontr√īlables. L‚Äô√©criture, volontairement chaotique, tend √† ralentir la lecture.