Incroyable !

ZABUS Vincent, HIPPOLYTE

Jean-Loup a 11 ans. Ce n’est pas dit dans l’ouvrage, mais il souffre peut-√™tre du syndrome d’Asperger. Il a manifestement de s√©rieux probl√®mes de communication, avec tout le monde, et il souffre √† la fois de l’absence de sa m√®re dont il garde pr√©cieusement les cendres, et du manque quasi total de communication avec son p√®re. Son seul proche, si l’on peut dire, est le roi des belges, mais cette relation n’existe que dans sa t√™te… Il trouve son refuge dans le fait de tout compter et dans la constitution d’un grand nombre de fiches (plus de 2.750 √† la fin de l’ouvrage) sur tout et sur n’importe quoi. De fa√ßon surprenante, sa ma√ģtresse lui propose de participer √† un concours d’expos√©s et, plus √©trange encore, il va r√©ussir dans cette activit√© qui, a priori, n’√©tait vraiment pas faite pour lui.

Zabus et Hippolyte avaient d√©j√† r√©alis√© ensemble une excellente BD, Les Ombres. Ils se retrouvent dans cet ouvrage un peu onirique dont le titre souligne le fait qu’il soit surprenant que Jean-Loup, avec tous ses handicaps, parvienne √† r√©ussir dans un concours d’expos√©s. Vers la fin de l’ouvrage, il retrouve sa m√®re sur un lit d’h√īpital : est-ce cela la v√©rit√© et les cendres n’√©taient-elles que le r√©sultat d’un transfert affectif, ou ne l’est-ce pas ? Comme dans le reste de l’ouvrage, le lecteur est laiss√© √† ses suppositions…