Iloba. (La maison Etcheverry ; T.II.)

LAFAURIE André-Jean

Dans ce deuxi√®me volet de la trilogie, La maison Etcheverry (NB juillet 2004), Germa√Įna est toujours pr√©sente. Apr√®s avoir particip√© √† la guerre civile en Espagne, elle s’investit dans la lutte contre le franquisme avec passion, alors que sa soeur jumelle Go√Įzane est rest√©e dans la ferme familiale pr√®s de Bayonne. De l’union de Go√Įzane avec Jon na√ģt Iloba, neveu auquel Germa√Įna est d’autant plus attach√©e qu’elle a perdu son propre fils. Elle pousse ce neveu, devenu adolescent, qui r√™ve de faire du cin√©ma, √† partir vers l’Am√©rique o√Ļ il conna√ģtra le cauchemar hollywoodien pour finir berger dans le Nevada, comme beaucoup d’immigr√©s basques √† cette √©poque.

 

Traditions familiales et d√©sir d’√©voluer vers un ailleurs se confrontent dans cette saga o√Ļ amour, fureur et sang sont √† nouveau pr√©sents. Trop de longueurs et de clich√©s dans cet ouvrage ne concourent pas √† capter l’int√©r√™t du lecteur.