Hannah Arendt transforme le monde

MARCHAND Yan, ELIAS Anastassia

Hannah Arendt est nĂ©e en 1906 en Allemagne.  D’une intelligence exceptionnelle, elle devient philosophe, et se forme avec Heidegger. La montĂ©e de l’antisĂ©mitisme et la prise de pouvoir d’Hitler l’oblige Ă  s’enfuir en France puis aux États-Unis. La dĂ©couverte du mal absolu engendrĂ© par les nazis la frappe durablement. Elle tente de percer le mystĂšre du mal dans un livre qui la fait connaĂźtre : Les origines du totalitarisme
Le livre est dense et complexe. Comment raconter Ă  des enfants en peu de mots ce que reprĂ©sente Hannah Arendt ? Une pensĂ©e plutĂŽt qu’une vie ? Le livre dĂ©crit son parcours, dessine sa personnalitĂ© : brillante et rebelle, parfois perçue comme arrogante. Il tente d’aborder l’essentiel : sa dĂ©marche philosophique, sa façon de penser hors des sentiers battus, et le concept qu’elle a dĂ©fini : la « banalitĂ© du mal ». Une rĂ©flexion difficile Ă  rĂ©sumer et Ă  apprĂ©hender par des enfants. De bonnes connaissances de l’Histoire seront nĂ©cessaires. (F.E.)