Gilgamesh et le secret de la vie-sans-fin

BOUGUEROUA Rafik, BERTON Matteo

Gilgamesh, le jeune roi de Babylone, est jeune et fort, trĂšs fort. Il est aussi cruel. Si cruel que ses sujets prient les dieux de lui envoyer un rival. Ce rival, Enkidou, devient toutefois son ami et tous deux ne cessent de dĂ©fier les dieux. Jusqu’au jour oĂč Enkidou meurt. Ivre de douleur et terrorisĂ© par cette Ă©chĂ©ance Ă  laquelle personne ne semble pouvoir Ă©chapper, Gilgamesh part Ă  la recherche du secret de la vie-sans-fin.  La portĂ©e mythique est restituĂ©e avec justesse dans cette version abrĂ©gĂ©e oĂč la figure hĂ©roĂŻque n’est pas le jeune Gilgamesh, mais sa version, plus sage et plus humble, qui revient, Ă  la fin de cette Ă©popĂ©e, dans son royaume. AssociĂ©es Ă  l’élĂ©gance du texte, les illustrations sont un autre point fort. Le noir profond, omniprĂ©sent, en contraste avec des couleurs vives, traduit Ă  la fois la chaleur du Proche-Orient et le caractĂšre sombre de certains Ă©pisodes. Le graphisme gĂ©omĂ©trique apporte une touche presque cubiste Ă  ces tableaux, qui grĂące au format de l’album, submergent et Ă©blouissent les lecteurs. (L.G.)