Giacometti (Dada n°234)

Ce numĂ©ro de Dada est consacrĂ© Ă  Giacometti dont tout le monde  connaĂźt L’homme qui marche et ses sculptures longilignes facilement reconnaissables. Il est nĂ© en 1901 dans une famille d’artistes, son destin est tout tracĂ©. Il dĂ©cide qu’il sera sculpteur. À 21 ans il est Ă  Paris et y restera toute sa vie. Il trouve un petit atelier Ă  Montparnasse qu’il ne quittera jamais. C’est lĂ  qu’il reçoit ses amis artistes, ses mĂ©cĂšnes, ses modĂšles. Une vie de passion et d’acharnement.

Plusieurs auteurs participent Ă  la rĂ©daction de ce numĂ©ro et rapportent les faits saillants de la vie de l’artiste. L’ĂȘtre humain est son sujet favori et il cherche sans cesse Ă  saisir sa silhouette. Parti de l’infiniment petit il atteindra l’infiniment grand et le dĂ©charnĂ©. L’atelier de Giacometti a disparu aprĂšs sa mort mais il a Ă©tĂ© reconstituĂ© Ă  l’identique en 2018 dans mĂȘme arrondissement de Paris. Sa femme Annette avait pris soin de conserver tout ce qu’il contenait. Une visite s’impose pour comprendre le travail de cet artiste insaisissable. Pour finir, un Abcd’art ainsi que deux ateliers, conçus l’un par Olivier Morel sur le dessin et l’autre par Louise Heugel sur la mise en scĂšne des sculptures, deux Ă©lĂ©ments trĂšs importants de recherche pour Giacometti. (A.D.)