Germaine Tillion. La vie comme un combat

PL√ČNARD Marilyn

Germaine Tillion n√©e en 1907 devint la premi√®re femme ethnologue. Lors de sa premi√®re mission en Alg√©rie, elle vit avec la tribu des Chaou√Įas dans les Aur√®s, √† l’√©coute d’une culture-l√† qui va dispara√ģtre. Entr√©e en r√©sistance, d√®s l’Occupation elle est d√©port√©e √† Ravensbr√ľck o√Ļ elle compose une op√©rette pour aider les d√©tenus √† supporter leur captivit√©. Elle en r√©chappe, et jusqu‚Äô√† sa mort en 2008 elle poursuit ses combats. En 2015 elle entre au Panth√©on.¬†¬†Le r√©cit est √©crit dans style clair et fourmille de d√©tails qui aident √† comprendre les difficult√©s qu‚Äôelle a d√Ľ surmonter. On suit sans ennui l’histoire de cette femme hors du commun qui a toujours su rebondir face √† l’adversit√©. (A.D.)¬†