Ferrare, 1512. Du plomb en or (Les savants ; 1)

BLENGINO Luca, CARLONI Stefano

Université de Ferrare. Fin de l’hiver 1511, Maître Horatius en plein cours de droit canonique est assassiné d’un carreau d’arbalète devant ses étudiants ébahis, alors que la salle de cours était fermée. Nicolas Copernic, revenu dans l’université qui l’a formé, entreprend alors, à la demande du recteur, une enquête parallèle à celle des autorités. Assisté de plusieurs étudiants, notamment du turbulent Théophraste Von Hohenheim, plus connu sous le nom de Paracelse , il se plonge dans son propre passé pour découvrir le meurtrier. Cette enquête policière est conduite sur un rythme frénétique. Les rebondissements s’enchaînent sans pause et le lecteur est pris, pour son plus grand plaisir, dans la trame subtile imaginée par Luca Blengino. L’ambiance de la Renaissance italienne est bien rendue et vient étoffer ce qui n’aurait été qu’une simple histoire policière. Le dessin réaliste et précis de Stefano Carloni est aussi à l’aise dans les scènes d’action que dans la représentation de l’architecture de Ferrare. Il porte avec talent et brio cette histoire réussie. (A.R. et E.B.)