Eros et Thanatos (Damocles ; 4)

CALLÈDE Joël, HENRIET Alain

Dans ce second volet du deuxième diptyque de la série, il apparaît que l’agence Damoclès, représentée par Ely Baxton, a échoué dans sa mission de protection d’Ava Troy. En effet, la dirigeante de « Perfect Child », en butte aux attaques des opposants à sa vision commerciale de la procréation, a été agressée et sera bientôt la cible d’un chantage. Mais là, c’est plus sérieux. Aidée de son ami Walt, l’héroïne parviendra-t-elle à tirer sa protégée des griffes d’une société mafieuse, attirée par les fabuleux bénéfices attendus de l’entreprise d’Ava ?

Un scénario bien articulé offre quelques rebondissements à une trame plutôt classique, sans oublier de fustiger longuement la rigidité doctrinaire de quelques princes de l’église. De bonne facture, le dessin donne une certaine personnalité aux acteurs de cette aventure rigoureusement conduite, tout en veillant à un cadrage impeccable des images et à leur placement très étudié sur les planches. Descriptif, bien net et soutenu par des teintes vives et lisses, le trait se plaît à évoquer la violence d’une action rapide ou la douceur de l’amour. Il s’agrémente de quelques scènes riches en couleur locale.