Alfonso. (Black Jack ; 4.)

CUZOR Steve

Brooklyn, ann√©es trente, √©poque de la prohibition. D√©sesp√©r√©s et terrifi√©s, les petits Alfonso et Clara sont retenus par les hommes de main du ¬ę¬†parrain¬†¬Ľ Toto Moreno dans une cave du quartier des docks : ils savent o√Ļ ils ont cach√© les quatre millions de dollars qu’Al Capone avait confi√©s √† Moreno et qu’ils ont subtilis√©s √† ce dernier. La m√®re d’Alfonso confie un message sous enveloppe, qui pourrait sauver la vie de son fils, √† Vitto et Grenouille, leurs deux copains, qui s’efforcent de retrouver leur trace. Le v√©reux inspecteur de police Brootman re√ßoit l’ordre de d√©truire tous les stocks d’alcool saisis‚Ķ.

Le graphisme r√©aliste avec une abondante utilisation d’ombr√©s et d’aplats noirs restitue agr√©ablement le New York de la prohibition. Le sc√©nario comprend de nombreux personnages et diverses actions parall√®les qui se suivent sans difficult√©. On a seulement peine √† croire que l’enveloppe contenant un secret aussi important puisse √™tre confi√©e √† ces mains enfantines. Ce tome cl√īt une bonne s√©rie mettant en sc√®ne une bande d’enfants pris dans les luttes entre gangsters et police. Ne pas confondre avec le manga √©ponyme de Tezuka Osamu.