En retard pour la guerre.

ZENATTI Valérie

√Ä J√©rusalem, Constance Kahn, √©tudiante fran√ßaise, r√©dige un m√©moire sur l‚Äôhistorien Flavius Jos√®phe, travaille dans un magasin biologique, vit avec Nathana√ęl, peintre contestataire et paresseux. Le couple a des difficult√©s financi√®res et relationnelles. Tamar, la ch√®re amie de Constance, est sur le point d‚Äôaccoucher lorsqu‚Äôen janvier 1991 Isra√ęl est menac√© d‚Äôune attaque irakienne au d√©but de la guerre du Golfe. Tous doivent se procurer masques et mat√©riel pour emp√™cher la propagation des gaz. D√®s que les avions sont signal√©s, les sir√®nes retentissent. Malgr√© le couvre-feu, Constance s‚Äôenfuit pour rejoindre Tamar car elle ne supporte plus son compagnon. Le b√©b√© de Tamar, curieusement pr√©nomm√© Ishma√ęl, na√ģt cette nuit-l√†. Par des retours en arri√®re, les souffrances pass√©es reviennent, traumatismes familiaux et chaos des √©motions pr√©sentes se combinent, l‚Äôh√©ro√Įne refusant de rentrer √† Paris, malgr√© les objurgations de ses parents.

 

Auteure de livres pour enfants, Valérie Zenatti décrit de façon originale l’état d’esprit des habitants en cette veille de guerre et les moeurs israéliennes. Voici un premier roman à l’écriture aisée et vivante.