En attendant Eden

ACKERMAN Elliot

Eden est seul rescap√© d’une explosion de mine pendant la guerre en Irak. La voix de son meilleur ami, tu√© √† ses c√īt√©s, l’accompagne virtuellement depuis trois ans dans le service des grands br√Ľl√©s de l’h√īpital. Le cerveau d’Eden est tr√®s endommag√©. Mary, sa femme a accouch√© d’une fille peu apr√®s l’accident. Elle l’assiste au quotidien. Dans son subconscient, le patient d√©voile un secret embarrassant.¬†¬†Elliot Ackerman, journaliste am√©ricain, a pass√© plusieurs ann√©es en Irak et d√©crit avec les termes du v√©cu la force d’√Ęme du soldat et les souffrances subies par les grands bless√©s de la guerre. Le r√©cit commence par un moment tr√®s fort et la pr√©sence de ce narrateur qui parle depuis l’au-del√† accentue le caract√®re angoissant de la situation. L’attitude de l’√©pouse devenue m√®re et vivant avec sa fille au plus pr√®s de son mari qui n’a plus de forme et n’est qu’une coquille vide est un hymne √† l’amour et un cri de r√©volte contre l’absurdit√© de cette vie v√©g√©tative qui n’en finit pas. L’√©criture est puissante, la mort qui arrive comme un grand blanc √©blouissant ou comme une ombre silencieuse est simplement magnifique. Riche et subtil, viril et sensible, un tr√®s bon roman. (C.M. et V.M.)