Double Nelson.

DANDIEU Julien

Ce roman raconte, par la voix d’un diplomate fictif, la lib√©ration, apr√®s vingt-sept ans d’emprisonnement, d’un leader noir que l’Afrique du Sud attend avec impatience pour recouvrer sa libert√©. L’√©pouse est cupide, a des amants, du sang sur les mains et un ascendant certain sur le grand homme. Mais, jur√© crach√©, c’est une fiction et toute ressemblance etc. Au cours de la petite f√™te qui r√©unit intimes et privil√©gi√©s, quelques fausses notes et la g√™ne de certains vieux compagnons jettent un horrible doute dans l’esprit du Fran√ßais : y aurait-il eu substitution de personne, manipulation ?

Devant l’√©normit√© de ce soup√ßon, on finit par oublier la fiction astucieusement tricot√©e avec une page d’Histoire. D’autant que, tr√®s habilement construite, l’histoire a de troublants accents de r√©alit√©. Et que l’auteur, diplomate en poste √† Johannesburg dans les ann√©es quatre-vingt-dix, √©crit sous un de ses nombreux pseudonymes‚Ķ Un proc√©d√© qui lui est, semble-t-il, habituel pour faire passer quelques v√©rit√©s tir√©es de ses nombreuses exp√©riences. Et si c’√©tait vrai‚Ķ ne peut s’emp√™cher de penser le lecteur.