Double Nelson.

DANDIEU Julien

Ce roman raconte, par la voix d’un diplomate fictif, la libération, après vingt-sept ans d’emprisonnement, d’un leader noir que l’Afrique du Sud attend avec impatience pour recouvrer sa liberté. L’épouse est cupide, a des amants, du sang sur les mains et un ascendant certain sur le grand homme. Mais, juré craché, c’est une fiction et toute ressemblance etc. Au cours de la petite fête qui réunit intimes et privilégiés, quelques fausses notes et la gêne de certains vieux compagnons jettent un horrible doute dans l’esprit du Français : y aurait-il eu substitution de personne, manipulation ?

Devant l’énormité de ce soupçon, on finit par oublier la fiction astucieusement tricotée avec une page d’Histoire. D’autant que, très habilement construite, l’histoire a de troublants accents de réalité. Et que l’auteur, diplomate en poste à Johannesburg dans les années quatre-vingt-dix, écrit sous un de ses nombreux pseudonymes… Un procédé qui lui est, semble-t-il, habituel pour faire passer quelques vérités tirées de ses nombreuses expériences. Et si c’était vrai… ne peut s’empêcher de penser le lecteur.