Dictionnaire amoureux du vin

PIVOT Bernard

Grâce à sa connaissance du beaujolais, le jeune Pivot fut engagé comme journaliste au « Figaro Littéraire », car en matière de littérature, il était plutôt ignare. Il s’est bien rattrapé depuis ! Avec sa verve habituelle et un enthousiasme décuplé par un sujet sur lequel il semble incollable, il lève son verre à tout ce qui coule des chais français en rouge ou en blanc. Le vin, ce n’est pas seulement un nectar ou un talent de vinification, c’est aussi de la culture, celle de la vigne et celle de l’esprit. Et là, il s’en donne à coeur joie, il a le vin gai. Bien sûr, il y a un hommage appuyé sur trois appellations prestigieuses, Petrus, Yquem et Romanée-Conti, mais le beaujolpif peut être une source d’anecdotes, l’ivresse appelle une foule de synonymes imagés, le vin coule à flots de la Bible. En revanche, Lamartine, qui avait des vignobles, est plus connu pour l’eau de son « Lac »… Il y a rarement du vin dans un cocktail, sauf dans ce livre qui est un mélange excellent et exhaustif sur un seul sujet. Santé !